Charlotte Guillard, imprimeuse libraire du Quartier Latin
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Figure de l’imprimerie du Quartier Latin, elle a dirigé pendant des années le plus ancien atelier typographique français au XVIe siècle.

Figure humaniste centrale de l’imprimerie du Quartier Latin, elle a dirigé pendant des années le Soleil d’Or le plus ancien atelier typographique français

Nous profitons d’une conférence qui a lieu le 8 octobre "Charlotte Guillard : une femme dans l’imprimerie humaniste au XVIe siècle" pour vous inciter à découvrir l’ouvrage de Rémi Jimenes sur ce personnage hors du commun du 16e siècle, « notabilité de la rue Saint-Jacques » (Annie Parent-Charron) et une des premières éditrice-libraire-imprimeuse du Quartier Latin.

"Charlotte Guillard est une figure exceptionnelle de la Renaissance française. Veuve tour à tour des imprimeurs Berthold Rembolt et Claude Chevallon, elle administre en maîtresse femme l’atelier du Soleil d’Or pendant près de vingt ans, de 1537 à 1557. Au-delà de la biographie, ce livre met en évidence les ressorts sociaux, économiques et techniques sur lesquels repose l’activité éditoriale d’une imprimerie parisienne." (mot de l’éditeur)

Rémi Jimenes - Charlotte Guillard ; une femme imprimeur à la Renaissance - Presses universitaires de Rennes et Presses universitaires François-Rabelais - 9782753573161 - 34 € (diffusion Geodif - distribution Sodis)

*Sources http://classes.bnf.fr/livre/grand/189.htm
BnF, Estampes et photographie, MD-43-FOL
© Bibliothèque nationale de France
*Première page de couverture, © PUR Editions.



JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

JPEG - 57 ko

Un dialogue intense entre Léon Blum et Georges Mandel à la fin de la guerre 39-45. Une grande pièce de Jean-Noël Jeanneney au théâtre du Petit Montparnasse.

JPEG - 34.2 ko

Une pièce de théâtre pleine de fantaisie nous plonge dans l’univers du compositeur Erik Satie

PNG - 157.1 ko

UNE EXPOSITION AU VAL DE GRACE PERMET DE DECOUVRIR LES CLICHES REALISES PAR LE PHOTOGRAPHE PENDANT SON SERVICE MILITAIRE

JPEG - 157.3 ko

It must be Heaven, le nouveau film d’Elia Suleiman.

JPEG - 36.5 ko

Les immenses peintures murales de Harlem et du nord de la Californie, photographiées par Jamila Mimouni, sont exposées à la galerie Soufflot, au sein de l’Université de Paris I.