Les policiers dans la résistance
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Si la police française a collaboré avec les Nazis pendant la guerre, les policiers ont aussi joué un rôle important dans la résistance parisienne.

Une conférence organisée par le Comité Quartier Latin en présence de Françoise Gicquel et Luc Rudolph.

Madame FRANÇOISE GICQUEL, Commissaire divisionnaire, adjointe au chef du Service de la Mémoire et des Affaires Culturelles, chargée du département patrimonial (archives et musée de la Préfecture de Police de Paris) évoquera : « La police au Quartier latin. Résistances policières au cœur de la Police parisienne (1939-1945) »
Monsieur LUC RUDOLPH, Ancien directeur des services actifs de la police nationale, a publié en 2012 un livre relatif à cette période :« POLICIERS REBELLES, la Résistance au cœur de la Préfecture de police 1940-1944 »
Il présentera son ouvrage et évoquera : « la Résistance à la Préfecture de Police et les
combats d’août 44 »



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 140.2 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.

JPEG - 62.3 ko

Un berger, deux perchés à l’Elysée, documentaire désopilant sur un candidat provincial à l’élection présidentielle française de 2017. Avec deux années de retard, sur fond de gilets jaunes et non plus d’élection présidentielle.

JPEG - 187.7 ko

Spécialisée dans l’architecture, l’archéologie et l’histoire, la librairie Actes Sud, Picard et Epona est située dans la petite rue Séguier, entre la Seine et la rue Saint-André des arts.