Un article scientifique : les muscles masticateurs des premiers humains à nos jours
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Un article de recherche sur les muscles masticateurs des premiers humains à nos jours

Chère lectrice, cher lecteur.

Cet article bien que scientifique devrait intéresser un public plus large d’où son insertion dans le Magazine du Comité Quartier Latin.

Par ailleurs, j’ai été praticien au Quartier latin, étudiant au quartier latin et enseignant au Quartier latin. Alors j’ai pensé normal de montrer les recherches de chercheur « Quartier latin ». Il est bon de rappeler que tous les animaux dès l’origine on 3 fonctions vitales : le système nerveux, l’alimentation, et la reproduction.
Chez l’Homme il en est de même. La bouche est la porte d’entrée des aliments dans le tube digestif. Dès les premiers ancêtres du monde animal, celui-ci possède des dents Pour attraper, broyer et digérer les aliments. Pour cela une action de la mandibule os mobile, est nécessaire. Les mouvements mandibulaires sont possibles grâce à l’action de muscles Masticateurs, commandés par des muscles. Ce sont les muscles masticateurs des premiers Hommes à nous qui sont envisagés au cours de l’évolution humaine. C’est ce que j’ai cherché à savoir dans cet article. Merci de le lire. Je reste à votre disposition pour répondes à vos questions. jgranat@free.fr

Cordialement,
Docteur Jean Granat

Vous trouverez l’article dans son intégralité ici  :

PDF - 4.9 Mo

Vous trouverez d’autres articles sur la même thématique ici :

L’histoire de l’humain à travers ses dents

PDF - 356.1 ko

Achille Siffres, dentiste du Quartier Latin

PDF - 2.5 Mo


JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 20.8 ko

Cette pièce de théâtre, jouée au théâtre de la Contrescarpe, retrace le destin singulier de l’écrivain mort en 1914.

JPEG - 140.2 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.