Le finnois vous donne de l’élan
15 septembre 2015 | Anne de Buridan | Savoir |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Des forêts du nord de l’Europe nous vient cette langue singulière et chantante : le finnois. Elle est à découvrir et à apprendre au Centre culturel finlandais.

C’est la rentrée et vous vous dites qu’il faudrait faire quelque chose de nouveau, de différent. Partir à la découverte d’horizons culturels insolites. Alors pourquoi ne pas mettre le cap plein nord ? Nord-nord-est, plus exactement, pour aller trouver de la chaleur dans un des pays les plus froid du Vieux continent.

Rassurez-vous, pas besoin d’aller dépenser des fortunes au Vieux campeur, ni de vous équiper coûteusement pour résister à la neige et aux vents hyperboréens. La Finlande, pays nordique et singulier vous accueille au Centre culturel finlandais, rue des écoles, pour des cours des finnois, une des rares langues européennes qui ne soit pas indo-européenne ; elle est rattachée aux langues de l’Oural ou finno-ougriennes pour les intimes.

Ceci est déjà une promesse d’ailleurs et Tolkien le savais bien, il créa ses langues elfiques en s’inspirant du finnois. C’est vous dire si le finnois réserve des surprises et de l’évasion.

Et le finnois serait moins compliqué à apprendre que le complexe anglais que l’on nous sommes d’assimiler pour être mondialisé. Son vocabulaire, par exemple, ne connait ni genre ni sexe. Ses promoteurs en sont donc convaincus, le finnois doit devenir la langue unique et officielle de l’Union européenne...

Ne tardez plus et soyez gens d’avenir : apprenez le finnois.

Pour en savoir plus, c’est par ici.

Institut Finlandais
60, rue des Écoles ou 33, rue du Sommerard, 75005, Paris
01 40 51 89 09
info@institut-finlandais.fr
www.institutfinlandais.fr



JPEG - 99.7 ko

La nouvelle carte des cinémas indépendants parisiens.

JPEG - 260.5 ko

La librairie l’Oeil écoute lance une grande souscription publique. Participez à la sauvegarde d’une des grandes librairies du Montparnasse.

JPEG - 92 ko

Les planches contact de Paris-Match à la galerie Argentic

La comédienne Michèle Boidin "joue" ses poèmes

Prochaine séance du CQL : Les convulsionnaires de Saint Médard - 18 décembre 2017