La librairie indépendante tire son épingle du jeu
18 janvier 2016 | Claire Jeantet | Librairie | Lire | Revue de Presse |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

+ 1,5% pour le CA de l’édition française et + 2,5% pour le CA des librairies en France selon les premières estimations pour l’année 2015. Revue de presse.

Régulièrement, les grands quotidiens et hebdomadaires saluent le redressement de la librairie et plus particulièrement des librairies indépendantes, chiffres à l’appui. + 1,5% pour le CA de l’édition française et + 2,5% pour les librairies selon les premières estimations pour l’année 2015. Après relecture des articles parus en 2015, nous vous proposons un rapide panorama des raisons évoquées.

Raisons économiques

La loi du prix unique du livre depuis 1981.
La TVA réduite sur le livre : 5,5%.
La loi "anti-amazon" votée en 2014 qui interdit au vendeur de cumuler frais de port et remise de 5% sur le prix de vente du livre.
Des baux au loyer plafonné à Paris grâce au dispositif Vital’Quartier mis en place par la Semaest (les éditeurs Les Petits Platons et la librairie jeunesse La Petite Boucherie dans le Ve arrondissement en bénéficient).

Raisons sociales et culturelles

Le renouveau du commerce de proximité et de l’esprit de quartier.
Le lien personnel avec le libraire, véritable passeur.
Des lieux de partage et de discussion : dédicaces, lectures, rencontres, café adossé à la librairie (Shakespeare & Co a ouvert son propre café).
L’envie de comprendre l’actualité (les ventes d’essai ont décollé depuis janvier 2015).

Raisons économiques et sociales

La mutualisation des fonds des librairies : la constitution et la centralisation des bases de données de plusieurs librairies permettent d’effectuer une recherche en ligne pour savoir si le livre désiré est disponible dans une des librairies proche de chez soi et de le commander, grâce à Librest.com, ParisLibrairies.fr… et au Comité Quartier Latin, cliquez ici pour faire une demande d’ouvrage ancien ou neuf aux librairies partenaires.
La création de Scoop (société coopérative et participative) pour maintenir les librairies ouvertes – les Volcans à Clermont-Ferrant, L’embarcadère à Saint-Nazaire – et d’associations – La librairie-galerie des Éditeurs associés et la toute nouvelle librairie de l’Autre livre dans le Ve arrondissement.

La librairie, commerce culturel par excellence, est le fruit d’efforts et du plaisir des libraires mais aussi de vous, habitants du quartier, étudiants, clients de passage.

Revue de presse non exhaustive :

France Info, « Librairies indépendantes : tous ensemble contre Amazon ? », janvier 2015. Avec un entretien de Renny Aupetit, fondateur de Librest.com. Il a ouvert sa première librairie rive gauche, Le Comptoir des Lettres, à l’automne 2015.
Télérama « Face aux géants de l’industrie culturelle, les libraires organisent la résistance », 24/05/2015.
Rue89 - L’Obs « En France et aux États-Unis, la librairie indépendante résiste à Amazon. » 13/10/2015.
Le Monde « Le livre toujours en résistance », 13/10/2015.
Le Monde « L’édition et la librairie renouent avec la croissance », 05/01/2016.
Transfuge, janvier 2016, n°94, à la rencontre de trois libraires, interrogés sur la fréquentation depuis les attentats et leurs coups de cœur des rentrées littéraires.



JPEG - 151.2 ko

Amoureuses des livres et de la littérature ! Passionnés d’histoire et de philosophie ! Le Quartier latin fête le livre.

JPEG - 213.9 ko

Le célèbre Stabat Mater de Pergolèse sera donné à Saint-Séverin, le 9 juin 2017, par de jeunes talents de la musique baroque.

JPEG - 63.8 ko

Pour sa 35e édition, le Marché de la poésie vous donne rendez-vous place Saint Sulpice.

JPEG - 248.4 ko

Compte-rendu de la table ronde organisée à la Mairie du Ve pendant le festival Quartier du Livre.

JPEG - 186.3 ko

Une rencontre autour de l’autrice et peintre suisse, Sylvie Dubal à l’occasion de la diffusion du film qui a été réalisé par Marcel Grodwohl.