La Librairie Actes Sud, Picard et Epona : des trésors à découvrir
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Spécialisée dans l’architecture, l’archéologie et l’histoire, la librairie Actes Sud, Picard et Epona est située dans la petite rue Séguier, entre la Seine et la rue Saint-André des arts.

Sa couleur "rouge garance" attire l’œil du passant. Celui-ci se rapproche de la librairie, regarde la vitrine, et est intrigué par des titres comme "Paris dans les pas de Patrick Modiano" ou "L’invention de la tapisserie de Bayeux". Il entre dans la boutique et est reçu par une libraire qui parle avec passion de ses livres : elle en a près de 10 000 ! Des ouvrages essentiellement d’archéologie, d’architecture, de beaux-arts et d’histoire, publiés par les éditeurs Picard, Errance et Actes Sud. Pascale de la Loge aime faire découvrir les livres de qualité et ceux dont les clients n’ont jamais entendu parler. Elle décrit le libraire comme "un passeur qui sélectionne et fait connaitre des auteurs aux clients".

C’est une librairie de livres neufs, il n’y a ni livres anciens, ni d’occasion. Il y a quelques années, la librairie, située jusqu’en 2015 rue Bonaparte, vendait de nombreux ouvrages anciens. Mais ce marché s’est en partie effondré à cause de ventes bradées sur Internet. Les livres sont souvent des références dans leur domaine, comme "L’histoire des civilisations" ou "le génie civil de l’armée romaine". Certains titres attirent un public plus large comme "Le loup" de Michel Pastoureau, "Architecture d’Orient en France", "le dossier Vercingétorix" ou "Ile de Pâques, nombril du monde ?". La librairie a, de par la qualité de son stock, une réputation internationale. "La clientèle est composée d’amateurs éclairés, pas seulement d’universitaires", dit Pascale de la Loge qui a diversifié sa librairie en créant des rayons "Jardins", Histoire de Paris" et "Photos"-le livre de Robert Doisneau "A l’imparfait de l’objectif" est mis en valeur.

Certains succès récents, comme le dernier prix Goncourt, édité par Actes Sud, qui a racheté Picard et Errance-Epona en 2001, sont également proposés.

La concurrence des géants de l’Internet fait beaucoup de mal aux librairies. Trop de clients, soi-disant pour gagner du temps, commandent des livres à une grande société, alors qu’il y a à Paris, et notamment au Quartier latin, de nombreux libraires à proximité de leur domicile. Pour Pascale de la Loge, la riposte des libraires peut et doit se faire par Internet : elle vend des livres par voie numérique, publie une newsletter chaque semaine et communique beaucoup, pour ses livres, par Facebook. Elle écrit et envoie aussi cinq fois par an des bulletins postaux, qui mettent en valeur certains ouvrages, à l’intention de ses clients. Cette libraire très dynamique organise par ailleurs des séances de signatures avec des auteurs.

Un dernier coup d’oeil sur les livres si divers et si alléchants..."Dans les forêts de Sibérie", de Sylvain Tesson, "Vivre dans la rue à Paris au 18ème siècle", d’Arlette Farge,"Dictionnaire de la langue gauloise"...

Que serait Paris sans ses libraires ?

- Librairie Actes Sud, Picard et Epona, 18 rue Séguier, Paris 6ème, du mardi au samedi de 10h à 18H.



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 67.5 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.

JPEG - 62.3 ko

Un berger, deux perchés à l’Elysée, documentaire désopilant sur un candidat provincial à l’élection présidentielle française de 2017. Avec deux années de retard, sur fond de gilets jaunes et non plus d’élection présidentielle.