La Bande dessinée chinoise a trouvé son écrin...
21 novembre 2014 | Anne de Buridan | Lire | Maubert | Asie | Editeurs |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Les éditions Fei ont ouvert leur boutique rue Frédérique Sauton. La bande dessinée chinoise s’installe au cœur du Quartier Latin.

Pas aussi connue que le manga japonais et pourtant... la bande dessinée et les romans graphique chinois méritent d’être découverts et appréciés. Aller en Chine n’est plus nécessaire. On peut le faire à deux pas de la place Maubert. Là, viennent de s’installer les éditions Fei, fondée en 2009 par XU Ge Fei, dans un joli petit écrin de pierre et de bois blanc, illustré de calligraphie, d’affiches et de dessin originaux. Le lieu sert aussi de galerie. Cette maison d’édition est très beau un lieu de rencontre entre la culture française et chinoise en plein cœur du quartier latin.

La bande dessinée chinoise se décline. Elle parle aux enfants comme aux adultes. Les premiers liront La balade de Yaya, les aventures de deux enfants dans une Chine en guerre et les seconds Juge Bao, un polar médiéval chinois. Ces deux titres ont déjà fait la réputation des éditions Fei. Petits et grands se retrouveront dans les superbes coffrets des Lianhuanhua : les classiques de la littérature chinoise mis en bande dessinée traditionnelle.

Des livres à lire et un lieu à découvrir.

Les Editions Fei, 1 rue Frédéric Sauton, 75005 Paris



JPEG - 235.4 ko

Le Quartier Latin a toujours été une terre de recherches, de sciences et de médecine. Découvrez cette fabuleuse histoire.

JPEG - 57 ko

Un dialogue intense entre Léon Blum et Georges Mandel à la fin de la guerre 39-45. Une grande pièce de Jean-Noël Jeanneney au théâtre du Petit Montparnasse.

JPEG - 34.2 ko

Une pièce de théâtre pleine de fantaisie nous plonge dans l’univers du compositeur Erik Satie

PNG - 157.1 ko

UNE EXPOSITION AU VAL DE GRACE PERMET DE DECOUVRIR LES CLICHES REALISES PAR LE PHOTOGRAPHE PENDANT SON SERVICE MILITAIRE

JPEG - 157.3 ko

It must be Heaven, le nouveau film d’Elia Suleiman.

JPEG - 36.5 ko

Les immenses peintures murales de Harlem et du nord de la Californie, photographiées par Jamila Mimouni, sont exposées à la galerie Soufflot, au sein de l’Université de Paris I.