“L’imprévu. Infortune ou opportunité ?”
13 janvier 2016 | Jean Granat | Savoir | Science | Colloque |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Le Quartier Latin a accueilli plus de 700 médecins à la Faculté de médecine, Centre Universitaire des Saints-Pères. Bref compte-rendu du colloque annuel de l’Association GYPSY (gynécologues-psychiatres) par un des congressistes.

JPEG - 33.1 ko


Tous les ans, l’Association GYPSY (gynécologues-psychiatres) dirigée par le Pr René FRYDMAN et la Dr Muriel FLIS-TRÈVES organise un colloque en présence de médecins généralistes, gynécologues, psychiatres, sages-femmes, radiologues, urgentistes, ophtalmologistes, chercheurs et généticiens, venus de toute la France.

La rencontre des vendredi 11 et samedi 12 décembre 2015 avait pour thème,“L’imprévu. Infortune ou opportunité ?”, et était introduite par une citation de Paul Valéry :

« Il n’y a rien de plus naturel que le hasard ni de plus constant que l’imprévu. L’ordre, en somme, est une entreprise antinaturelle  ».

L’imprévu surgit dans nos vies sans prévenir, quel que soit le moment, une rencontre de hasard, une rupture subite, une dépression, une grossesse surprise, une infertilité, un accident, un deuil, un rêve, un coup de foudre, inattendus.

Heureux ou malheureux, l’imprévu désordonne l’organisation psychique, ébranle la sécurité d’un ordre connu et bouleverse nos capacités à réagir face aux événements de la vie. Il fragilise soudainement notre assurance, perturbe l’attention, jusqu’à paralyser ou, au contraire, stimuler nos capacités à affronter les infortunes comme les opportunités de l’existence.

À quelles ressources vitales faisons-nous appel pour répondre de manière adéquate à ce qui peut parfois constituer un traumatisme ? À quels mécanismes psychiques, somatiques, neurologiques, cognitifs, avons-nous recours pour nous armer de nouvelles forces devant l’inattendu ? Comment pouvons-nous orienter différemment nos stratégies existentielles et avoir assez confiance en nos capacités pour vivre avec l’idée que tout peut arriver d’un instant à l’autre ?
Pr René Frydman et Dr Muriel Flis-Trèves

Depuis l’annonce de ce colloque, Paris a connu des attentats sordides, ce qui était imprévu. Les orateurs n’ont pas manqué de les évoquer, urgentistes, psychiatres et psychologues ont montré comment gérer l’imprévu, même s’ils ne se préparaient pas à faire face à de tels drames.

Centre Universitaire des Saints-Pères
45 rue des Saints-Pères
75006 Paris



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 149.8 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.

JPEG - 62.3 ko

Un berger, deux perchés à l’Elysée, documentaire désopilant sur un candidat provincial à l’élection présidentielle française de 2017. Avec deux années de retard, sur fond de gilets jaunes et non plus d’élection présidentielle.

JPEG - 187.7 ko

Spécialisée dans l’architecture, l’archéologie et l’histoire, la librairie Actes Sud, Picard et Epona est située dans la petite rue Séguier, entre la Seine et la rue Saint-André des arts.