Cosi, il ristorante opera
31 octobre 2015 | Claire Jeantet | Découvrir |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

Un air d’opéra gourmand, à deux pas du Pont des Arts.

Andante : Passer le coin rue de Buci avec rue de Seine. Une délicieuse odeur de pain cuit au feu de bois chatouille les narines, une porte grande ouverte et une petite foule vers 12h30 indique l’entrée de Cosi au 54.

Acte 1 : Choisir un Cosi, foccacia remplie d’ingrédients frais à la demande. Speck & ricotta aux noix, chèvres frais & légumes grillés, roastbeef & cheddar… à moins que vous ne préfériez une Not Only but, salade accompagnée de foccacia tranchée, ou encore, en plein hiver, une soupe maison patate douce, carotte poivrée… Nombreux sont ceux qui reviennent chaque semaine sans se lasser.

Acte 2 : Monter au premier étage pour s’installer aux grandes tables en bois partagées, se laisser bercer par les airs d’opéra, quasiment inaudibles le midi, mais qui prennent leur revanche le soir. Cosi est un des lieux les plus calmes de Saint-Germain-des-Prés en début de soirée, fermeture des portes sur le coup de 23h.

A capriccio : Prendre un livre, en laisser un autre sur le rebord de la fenêtre qui sert d’étagère éphémère.

Cosi
54 rue de Seine - 75006 Paris



JPEG - 114.8 ko

Le 14 mars 2014, les cinémas d’art et d’essai du Quartier Latin se retrouvaient autour d’Agnès Varda au Studio des Ursulines.

JPEG - 38.5 ko

Une entrée très discrète, mais, au sous-sol, une véritable caverne d’Ali-Baba : visite de Mundolingua, le musée des langues, du langage et de la linguistique.

JPEG - 39.3 ko

Seul cinéma du quartier Mouffetard, "l’Epée de bois" est parvenu à rester indépendant.

JPEG - 281.2 ko

Ne ratez pas le festival des promenades scientifiques du 9 au 30 juin, parrainé par Axel Kahn, qui réalisera une conférence le 6 juin 2019

JPEG - 40.8 ko

Une exposition, à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, retrace l’histoire du cinéma comique en France et aux Etats-Unis, avant 1925.